Les publicités de jeux d’argent à la télé

Alors que la coupe du monde de football bat son plein, force est de constater que de nombreuses publicités sont orientés vers le monde des jeux d’argent. Un constat qui peut être inquiétant, lorsqu’on a conscience de la puissance de suggestion que les publicités peuvent avoir, en particulier dans une atmosphère émotionnellement chargée, telle que la coupe du monde.

La légalité de la démarche

La première question qu’on se pose est de savoir s’il est parfaitement légal de diffuser des publicités sur les casinos en ligne, les jeux d’argent, les plateformes de paris sportifs et autres établissements de jeux d’argent à la télévision.

Dans les faits, il y a déjà des restrictions relativement importantes sur les publicités en rapport avec les jeux d’argent. Non seulement elles doivent faire mention des risques et présenter clairement les réalités de l’industrie, mais en plus, elles ne peuvent pas être diffusées à certaines heures.

Malgré cela, des associations de consommateurs estiment que cette propagation des publicités de jeux d’argent ont tendance à normaliser la pratique. Notons que dans la plupart des pays, les jeux d’argent ont encore du mal à se défaire de leur image péjorative. Rt ce, même si des supports comme JackpotCity casino app parviennent déjà à s’en défaire.

Des pistes de solutions ?

La plupart des acteurs de l’industrie des jeux d’argent se défendent en invoquant que les publicités de jeux d’argent ont un très faible impact sur les taux de paris sportifs. Mais, ce n’est pas nécessairement de cela qu’il est question. En effet, ces campagnes doivent être perçues comme des campagnes de sensibilisation visant à intéresser de potentiels clients aux paris sportifs et divers autres jeux d’argent.

S’il est clair que de nouvelles restrictions ne seront pas nécessairement une solution productive. Il peut être utile de proposer un modèle de diffusion sélective, permettant aux téléspectateurs de choisir les thématiques vis-à-vis desquelles ils seraient réceptifs.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *